L'hypnose : libérer les verrouillages profonds

Certaines problématiques nécessitent d'approfondir les prises de conscience et la libération des blocages inconscients. L'hypnose peut y contribuer.

  

D'inspiration éricksonienne et humaniste, l'hypnose pratiquée à l'Espace du Calme est très complémentaire à la sophrologie. Elle peut, bien évidemment être pratiquée de manière indépendante.


Cette fois, on n'agit pas seulement sur les symptômes - les manifestations du stress ou de l'anxiété - mais on s'efforce d'atténuer, voire de faire disparaître leurs causes ou leurs déclencheurs. Tout ce qui a été conditionné, ancré ou installé sur le long terme par habitude, croyance ou répétition peut potentiellement être libéré, dès lors que l'individu qui s'inscrit dans cette démarche en a le souhait.
Loin de l'hypnose de foire, ou de celle attribuée aux "mentalistes" télévisuels, cette technique associe pleinement l'individu qui consulte en hypnose; il garde à tout moment sa pleine présence, son libre arbitre et la justesse de ses choix. Pas d'état cataleptique, ni de perte de conscience bizarres ! Un seul objectif : retrouver son autonomie.

 
L'hypnose est généralement conseillée pour : 

- se défaire des dépendances et compulsions (tabac, alcool, nourriture...)

- se séparer d'une mauvaise habitude; intégrer un nouveau comportement

- atténuer, voire supprimer une phobie

- dépasser des croyances ("je n'ai pas de chance", "personne ne m'aime"...)

- arrêter des principes de répétition (échecs, ruptures...)

- se défaire d'un lien affectif négatif, d'une emprise

- atténuer les effets d'un mauvais souvenir, d'un choc, d'un trauma,

- rendre effectifs des processus d'acceptation, de séparation, de pardon, de deuil...

Les séances se déroulent en position assise. 

La thérapie en hypnose s'inscrit dans le court terme (entre 1 et 5 séances).

 

En pratique...

Les séances individuelles durent entre 1h15 et 1h30 et sont proposées au tarif de 90 €.

Séances uniquement sur rendez-vous, pris au 06 07 08 86 88

 

Attention, à aucun moment l'hypnose ne peut se substituer à un traitement médical.